Prayers and Practices - A human being is a creature of God/fr

From Wiki Shangri-La
Jump to: navigation, search


Omraam Mikhael Aivanhov
Un être humain est une créature divine




Rejeter un être humain, le mépriser, l’humilier, c’est déclarer qu’il n’est pas une créature de Dieu, et personne n’a le droit de déclarer une chose pareille, personne n’a le droit de se mettre entre un être humain et son Père céleste.


Si quelqu’un applique sa volonté à se retrancher lui-même de l’amour divin, évidemment il est libre, mais personne n’a le droit de le retrancher. Même les êtres les plus humbles, même les plus méprisés, les plus coupables, sont fils et filles de Dieu. Il a mis en eux cette étincelle, l’esprit, qui est une part de Lui-même, et c’est la présence de cette étincelle qui les fait participer de la nature divine.


S’ils commettent des fautes, ils méritent, bien sûr, d’être non seulement réprimandés, mais punis. Mais même si on est obligé de les traiter avec sévérité et de les tenir à l’écart, il ne faut jamais oublier qu’il existe quelque part en eux, profondément enfoui, un germe divin, et que ce germe divin doit être respecté et cultivé.


Dans les humiliations que l’on fait subir à ses enfants, c’est Dieu Lui-même qui se sent offensé.



Source

  • Omraam Mikhael Aivanhov. 'Pensée du mardi 8 octobre 2013.'
Editions Prosveta n.p. n.d. Web. Accessed October 8, 2013. http://www.fbu.org/index.htm.


Copyright © Editions Prosveta SA . Fair Dealing . Flag of Canada